1 février 2021
  • Campus Montréal
  • Collège (11 à 14 ans)
  • Institutionnel

ADN Carbone 0 : un baume pour les élèves en quête d’horizons

Le Collège Stanislas est fier d’annoncer sa participation à ADN Carbone 0, un nouveau programme d’échanges scolaires avec les lycées français du monde du réseau de l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE) !

Deux enseignantes du Collège Stanislas et leurs classes de Troisième en français et en anglais langue seconde, ont été mises en relation avec les lycées français de Tunisie et de Djibouti afin de développer à distance un projet commun.

Les élèves du cours de français de Delphine Furderer ont chacun leur correspondant au Collège Pierre Mendès France, à Tunis. L’élève doit écrire un texte descriptif et argumentatif pour inciter son partenaire à venir visiter sa ville et son établissement :

« En ce contexte de pandémie, ce projet est une fenêtre sur le monde. Nos jeunes ont la chance de découvrir une personne, son cadre de vie, ses aspirations. C’est l’occasion de s’échapper un peu du quotidien et des limites imposées depuis ces derniers mois »

s’est exprimée Mme Furderer.

Quant aux classes d’anglais langue seconde de Priscilla Hellyer, leur projet tourne autour de l’écriture d’une nouvelle  à plusieurs mains sur le thème de l’environnement : « Nos élèves en binôme avec le Lycée de Djibouti ont chacun crée un personnage issu de leurs milieux respectifs, ce qui leur donne l’opportunité de faire découvrir leur ville à leur homologue de l’autre bout de la terre. Pouvoir faire voyager et rencontrer d’autres lycéens, ne serait-ce que virtuellement, me paraissait une opportunité à ne pas rater pour les élèves », a voulu souligner l’enseignante.

Initié par l’AEFE et sa plateforme AGORA MONDE, ce nouveau programme est lancé en expérimentation dans 20 lycées français du réseau. Ne nécessitant aucun déplacement,
il se veut à la fois interculturel et éco-citoyen grâce à la mobilisation des participants dans la réflexion autour des émissions de carbone. Au terme du projet, les classes se mobiliseront pour réfléchir ensemble sur ces émissions et leur compensation à travers la plantation d’arbres.

« Nous sommes fiers de proposer à nos élèves de Troisième un projet qui répond aux enjeux actuels : le travail collaboratif à distance et la réflexion autour de la protection de l’environnement; tout en conservant les valeurs de partage et d’ouverture culturelle de notre beau réseau ! » a affirmé Olivier Brochet, directeur de l’AEFE lors du lancement de ADN Carbone 0. 

Communiqué de presse
Carte du monde expliquant l'ADN Carbone 0