Lycée (15 à 18 ans)

Le baccalauréat français, clé d’accès aux études supérieures

Le Collège Stanislas prépare, en deux ans, ses étudiants au baccalauréat Le Collège Stanislas prépare, en trois ans, ses étudiants au baccalauréat français, clé d’accès aux études supérieures, diplôme reconnu pour une poursuite d’études universitaires au Québec, en France et dans le monde entier. Les trois années sont organisées de la manière suivante :

  • Niveau 2nde (5e secondaire) : année de détermination
  • Niveaux 1ère et Terminale (collégial I et II) : cycle terminal qui conduit de manière continue et graduelle à l’obtention u baccalauréat

La classe de seconde – Passerelle vers l’enseignement pré-universitaire

La classe de seconde permet à la fois à l’élève de venir clore sa scolarité secondaire et entrer de plein pied dans un cheminement pré-universitaire orienté vers l’obtention du baccalauréat français et la détermination d’un parcours de formation dans l’enseignement supérieur.

En pratique, en seconde, l’enseignement hebdomadaire reste, comme sur les niveaux collège, réparti entre le français, les mathématiques, les sciences, deux langues vivantes (l’anglais, le mandarin, l’espagnol ou l’allemand), l’histoire, la géographie, l’éducation physique et sportive. Deux nouveaux enseignements intègrent le curriculum, à savoir les sciences économiques et sociales (SES) et les sciences numériques et technologies (SNT). En plus de ces enseignements obligatoires, des enseignements optionnels (arts plastiques, cinéma-audiovisuel, musique, latin) et des compléments d’enseignement québécois en physique-chimie et en mathématiques) peuvent être choisis par les élèves.

Tout au long de l’année de seconde, les élèves sont accompagnés dans la préparation des choix de poursuite d’études qu’ils seront conduits à faire à la fin de l’année : poursuivant au cycle terminal, ils devront en effet faire des choix d’enseignements en lien avec leurs qualités et leur projets universitaires ; ils pourront aussi, s’ils le souhaitent, poursuivre leur formation dans le système collégial québécois. Ces choix sont préparés au cours de l’année via de nombreuses activités d’information mais aussi et surtout grâce à un accompagnement individualisé de chaque élève par des enseignants sur un temps spécifique et balisé.

En effet, à la fin de la classe de seconde, les élèves ayant réussi leur année et ayant validé le cours québécois d’Histoire du Québec et du Canada (en fin de 3e ou en classe de seconde) sont réputés détenir l’équivalent d’une 5e secondaire, une attestation étant délivrée à cet effet par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du Québec.

Pour des informations complémentaires :

Le cycle terminal – Passerelle vers l’enseignement pré-universitaire

À l’issue de la classe de 2de , les élèves devenus étudiants s’engagent dans un parcours de deux ans, classe de 1re et classe de Terminale, comprenant :

Obligatoire

  • Un socle de culture commune – français (en 1ère uniquement), deux langues vivantes, un enseignement scientifique, philosophie (en terminale uniquement), EPS (Éducation physique et à la santé) – afin de doter chaque étudiant d’une solide culture générale.
  • Un choix de trois spécialités en 1ère parmi neuf (dont deux sont poursuivis en Terminale) afin d’approfondir progressivement des disciplines en lien avec les projets d’études de l’étudiant.
  • Un accompagnement personnalisé afin de permettre à l’étudiant de se donner les moyens de faire ses choix de poursuite d’études au cours du cycle et pour le monde universitaire et de développer sa compétence à faire des choix réfléchis et éclairés quant à son futur.

Facultatif

  • Des compléments d’enseignement québécois en biologie, mathématiques, physique et / ou chimie afin de valider des préalables universitaires, parfois utiles ou nécessaires pour la poursuite d’études au Québec.
  • Une option facultative – arts plastiques, cinéma / audiovisuel, latin ou musique – afin d’ouvrir de nouveaux horizons culturels.

Le baccalauréat et la certification

Ce cycle se clôt par l’obtention du baccalauréat français, clé d’accès à l’enseignement supérieur en France, au Québec et partout sur a planète.

Ce diplôme s’obtient :

  • Via une part d’évaluation en contrôle continu tout au long du cycle terminal (pour 40% des notes)
  • Via des épreuves ponctuelles en français (écrit et oral), en philosophie et dans les deux spécialités poursuivies jusqu’en terminal (pour 50% des notes)
  • Via une épreuve ponctuelle finale, appelée Grand Oral, qui demande aux étudiants de présenter, à l’oral et devant un jury, une question problématisée en rapport avec leurs spécialités tout en l’enrichissant d’une démarche personnelle de réflexion et de projection sur leur parcours de formation (pour 10% des notes)

Ce diplôme peut s’accompagner pour les étudiants ayant suivis avec succès les enseignements correspondants de la validation d’équivalence de préalables universitaires québécois.

La réussite des étudiants du Collège est remarquable : elle s’observe à la fois via les taux de réussite au baccalauréat, examens organisé par les autorités françaises, et par la variété et la richesse des poursuites de leurs poursuites d’études.

Pour des informations complémentaires :